Les réussites de Brainlab

De stagiaire à Directeur régional

Auke

Il existe d’innombrables histoires d’employés ayant particulièrement bien réussi au cours de leur passage à Brainlab. De nombreux employés ont commencé comme stagiaires, passant rapidement d’une position d’étudiant à des postes de direction à plein temps. Parmi ces exemples, Auke Meppelink, membre de l’équipe commerciale à Brainlab, qui s’est élevé au poste de Directeur des comptes pour la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Écoutez l’histoire d’Auke et découvrez comment tout devient possible grâce à un travail assidu.

Successes_Auke_600x340

« Dans le cadre de mon programme d’études « Études de commerce et de gestion internationale », j’ai été amené à effectuer un stage et à écrire une thèse pour la même société. À l’époque, j’étudiais à Helsinki, lorsque j’ai découvert par l’intermédiaire de camarades une société de logiciels médicaux appelée Brainlab, située près de la ville de Munich. Le CEO, M. Vilsmeier, venait de recevoir une récompense prestigieuse et son nom est de fait apparu dans différents articles de journaux. La vision de la société et ses produits médicaux high-tech m’ont fasciné, et ont abouti à ma demande de poste de stagiaire au service commercial pour le Benelux, en 2003.

Après avoir terminé mon stage et écrit ma thèse, le vice-président de la section orthopédique de Brainlab m’a demandé de rejoindre son équipe commerciale comme jeune représentant des ventes pour donner un coup de fouet aux ventes des systèmes de navigation orthopédiques aux Pays-Bas.

Deux ans plus tard, d’autres disciplines chirurgicales ont été ajoutées à mes responsabilités et de ce fait, j’ai fini par m’occuper de toute la gamme de chirurgie guidée par l’image de Brainlab.

En 2008 a eu lieu une restructuration au sein de l’organisation commerciale européenne, ce qui signifie que des équipes régionales ont été créées. J’ai eu alors la chance de me voir proposer la direction de l’équipe Benelux en tant que Directeur régional, et je le suis toujours. Bien que Brainlab ait connu une croissance considérable au cours de la dernière décennie, le même esprit et la même fascination de création de technologie médicale sophistiquée que j’avais découverts en 2003, lorsque j’ai rejoint Brainlab, persistent. C’est là ce qui me motive à faire ce que je fais, de mon mieux et de la manière la plus amusante possible. »