Salle de presse

Chirurgie du crâne et du rachis : la Fondation Adolphe de Rothschild s’équipe d’un scanner mobile per-opératoire couplé à un système de navigation neurochirurgicale

Chirurgie du crâne et du rachis : la Fondation Adolphe de Rothschild s’équipe d’un scanner mobile per-opératoire couplé à un système de navigation neurochirurgicale
© Tous droits réservés – Fondation Adolphe de Rothschild /or/ © All rights reserved – Rothschild Foundation Hospital
15-02-2019

Spécialiste francilien de la neurochirurgie avec une file active de 1356 malades adultes et de 507 enfants, la Fondation Adolphe de Rothschild vient d’ouvrir, pour son activité de chirurgie du rachis dégénératif, tumoral ou malformatif et de chirurgie du crâne (mouvements anormaux dont Parkinson), une nouvelle salle de bloc de neurochirurgie dotée d’un scanner mobile de dernière génération Airo Mobius Imaging/ Brainlab®. La Fondation est ainsi le premier hôpital parisien privé à disposer d’un tel équipement.

Particulièrement indiqué pour opérer des pathologies crâniennes ou rachidiennes, ce scanner mobile 32 coupes, d’ouverture extralarge de 107 cm est couplé à un navigateur chirurgical. Il permet, grâce à la précision du guidage et des images acquises en instantané, d’effectuer un geste chirurgical extrêmement précis.

Grâce à la qualité des images acquises en cours d’intervention, qui tiennent à la fois compte de la position du patient sur la table opératoire et des circonstances de l’opération, le chirurgien dispose d’informations capitales pour effectuer des gestes précis et moins invasifs.



© Tous droits réservés – Fondation Adolphe de Rothschild /or/ © All rights reserved – Rothschild Foundation Hospital


Cet important investissement de notre hôpital répond en tout point à notre mission d’établissement expert des maladies de la tête et du cou, et à notre ambition d’apporter une prise en charge d’excellence à nos patients

Julien Gottsmann, Directeur général de la Fondation Adolphe de Rothschild

S’il est encore trop tôt pour faire un bilan sur la réduction des ré-interventions et des séquelles fonctionnelles des patients, ce nouveau scanner nous permet déjà de réduire le temps d’opération, d’améliorer notre niveau de précision, nous travaillons au millimètre près, et surtout de pouvoir contrôler le résultat de notre geste chirurgical en fin d’intervention

Dr Caroline Le Guérinel, chef de Service de Neurochirurgie

En 2019, environ 350 interventions du rachis et 50 interventions en Stimulation cérébrale Profonde (mouvements anormaux dont Parkinson) réalisées par les services de Neurochirurgie adultes et pédiatrique sont susceptibles de bénéficier de cet équipement.


Publié à l’origine par