Jung-Stilling Hospital, Siegen

Dr Veit Braun, chef de la neurochirurgie

« Depuis que nous utilisons les produits Brainlab dans nos nouveaux blocs opératoires numériques, le temps opératoire total a diminué de 15 %. Il nous suffit de charger les plans en préopératoire dans le PACS et, via Brainlab Node, ils sont à notre disposition au bloc en quelques secondes. »

À propos du Jung-Stilling Hospital

  • Ouvert en 1947
  • 800 membres du personnel hospitalier
  • 400 lits
  • 17 000 patients hospitalisés, 25 000 patients externes chaque année
  • Axé sur la technologie médicale moderne et les traitements pluridisciplinaires

Défis

  • Les dispositifs fonctionnaient très bien individuellement au bloc opératoire, le défi a été de les utiliser ensemble comme un seul et même système
  • Les chirurgiens perdaient du temps au bloc opératoire car ils devaient utiliser une multitude de systèmes non connectés
  • Dans bien des cas, les patients amenaient avec eux leurs clichés numérisés provenant d’autres centres médicaux, ce qui engendrait un mélange de données impossibles à lire ou à manipuler sur un même logiciel

Objectifs

  • Permettre à toute l’équipe de chirurgie d’accéder rapidement aux données du patient en préopératoire, peropératoire et postopératoire
  • Intégrer les images du patient à un même système qui permette à l’équipe de les visualiser, les modifier et les consigner
  • Manipuler et modifier rapidement et facilement les images du patient, directement dans le bloc opératoire
  • Visualiser, enregistrer et manipuler les données avec précision

Configuration du bloc opératoire

  • 2 systèmes Buzz
  • 1 système de navigation Curve
  • 1 serveur Node comme nœud de données central entre le bloc opératoire, le bureau et les archives de l’hôpital
  • Elements DICOM Viewer pour la visualisation et la planification peropératoire
  • Elements DICOM Viewer 3D Stereo pour la planification en préopératoire, l’enseignement et la consultation par le patient
  • Elements Image Fusion, Smartbrush
  • Fibertracking

Points forts

Le Dr Veit Braun, chef de la neurochirurgie au Jung-Stilling Hospital, partage les points forts selon lui de Digital O.R. depuis que son utilisation clinique a commencé.

  • Procédures précises et rapides – La planification d’une procédure avant l’intervention est utile pour la préparation du chirurgien, mais elle permet également de gagner du temps au bloc opératoire. Avec Brainlab Elements, nous pouvons désormais planifier et visualiser la procédure à l’avance.
  • Consultation interactive par le patient – En montrant aux patients la procédure planifiée en 3D stéréoscopique, on leur permet de se sentir mieux informés et plus en sécurité. DICOM Viewer 3D Stereo nous permet d’impliquer les patients dans leur propre traitement de façon interactive.
  • Toute l’équipe sur la même longueur d’onde – Le principal atout de Buzz au bloc opératoire est la possibilité de centraliser et d’optimiser les informations relatives au patient en un même lieu. L’affichage Buzz est suffisamment grand pour permettre à toute l’équipe de chirurgie de visualiser le plan.
  • Consultation d’experts pour garantir des résultats optimaux – Nous utilisons quotidiennement Buzz comme système de consultation. Si un autre chirurgien a besoin d’un deuxième avis ou a une question spécifique en cours d’intervention, il me suffit de lancer l’application de téléconférence à partir de mon PC de bureau, je peux alors voir immédiatement la situation et donner un avis.
  • Intégrer et travailler avec des images du patient externes – L’intégration d’images du patient provenant d’autres systèmes et hôpitaux est l’un des principaux atouts de la technologie Brainlab. Aujourd’hui, lorsqu’un patient est transféré depuis un autre service d’urgences, je reçois les données IRM et TDM numérisées avant même son arrivée. Les images sont chargées sur notre PACS et disponibles immédiatement sur Brainlab Elements Viewer. Le patient n’est pas encore arrivé que je peux déjà segmenter les images comme il convient et créer des reconstructions 3D immédiates, ce qui me permet d’évaluer son cas et d’établir un plan chirurgical. À l’arrivée du patient, nous pouvons démarrer tout de suite, inutile de perdre un temps précieux pour l’hôpital et pour le bien-être du patient.