Ludwig-Maximilians-University Hospital, Munich

Benjamin Haaske, administrateur du système informatique

« L’intégration au bloc opératoire Brainlab permet d’accéder rapidement aux données du patient et de précharger automatiquement les données et images du patient chaque jour au bloc opératoire. Nous avons pu intégrer très facilement le logiciel Brainlab à notre serveur, ce qui nous a permis de surveiller et entretenir en toute autonomie nos 32 blocs opératoires neufs. »

À propos du Ludwig-Maximilians-University Hospital – GroßHAdern Campus

  • Deux campus à Munich : centre-ville et Grosshadern (ouvert en 1974)
  • Nouveau centre chirurgical ouvert en 2014 à Grosshadern
  • Près de 10 000 membres du personnel hospitalier
  • 2 060 lits
  • Plus de 40 000 interventions chirurgicales par an
  • 95 000 patients hospitalisés, 440 000 patients externes chaque année
  • Plus de 6 000 étudiants en médecine

Le Ludwig-Maximilians-University Hospital est le deuxième plus grand hôpital universitaire d’Allemagne. Le nouveau centre chirurgical de Grosshadern a ouvert en 2014, il fait partie des plus grands et des plus modernes d’Europe avec 32 blocs pour patients hospitalisés et 4 pour la chirurgie ambulatoire, une unité de stérilisation centralisée, 70 lits de soins intensifs et une unité d’urgences pluridisciplinaire. En plus de prodiguer des traitements optimaux aux patients, l’hôpital joue également un rôle important dans l’enseignement et la recherche.

Défis

  • Nous n’avions qu’un seul PC au bloc opératoire pour la documentation et l’accès aux images du patient à visualiser et modifier
  • Le bloc opératoire était une zone isolée sans diffusion en continu pour l’enseignement
  • Les images du patient étaient disponibles pour le chirurgien uniquement sur papier et n’étaient donc pas modifiables au bloc
  • Photos et vidéos n’étaient possibles qu’avec des dispositifs distincts (endoscope, microscope), les données obtenues n’étaient donc exportables que par USB et pas directement vers le SIH

Objectifs

  • Construire un centre chirurgical centralisé avec un équipement normalisé qui soit facile à utiliser et à entretenir pour tous les utilisateurs
  • Permettre un accès rapide aux données et images du patient quel que soit le système de documentation présent au bloc
  • Archiver automatiquement les données du patient générées (vidéos et captures d’écran) dans l’archive centrale de l’hôpital
  • Permettre la diffusion en continu des vidéos en dehors du bloc opératoire à des fins d’enseignement

Configuration du bloc opératoire

  • 32 systèmes Buzz
  • 5 systèmes de navigation Curve
  • 3 logiciels Origin Server comme nœud de données central entre le bloc opératoire et les archives de l’hôpital
  • Elements DICOM Viewer pour la visualisation et la planification peropératoire
  • Logiciel de documentation
  • Logiciel de téléconférence intégré tiers
  • Elements Image Fusion, Smartbrush
  • Fibertracking

Points forts

  • Intégration flexible du serveur grâce à 3 logiciels Brainlab Origin Server installés sur des machines virtuelles, directement contrôlées par le service informatique de l’hôpital
  • Accès rapide et facile aux données du patient au bloc opératoire, et mise à disposition automatique et rapide des données au matin
  • Documentation chirurgicale simplifiée, y compris exportation directe des images et vidéos vers l’archive de l’hôpital
  • Possibilité d’observer les procédures sur l’écran de Buzz, ce qui préserve le champ stérile et permet aux étudiants comme au personnel de voir une intervention en direct dans des conditions optimales
Digital-OR_Gro--hadern_895x500.jpg

Intégration de Digital O.R. à grande échelle avec intégration parfaite de l’informatique