Pour les patients

Tumeurs pulmonaires

Le cancer du poumon est considéré comme un cancer menaçant la vie et l’un des plus difficiles à traiter à cause de sa tendance à se répandre, ou se métastaser, très tôt après sa formation. Le poumon est également un emplacement très fréquent de métastases tumorales provenant d’autres parties du corps. Les tumeurs du poumon se déplacent à chaque mouvement respiratoire, ce qui représente un défi de traitement pour les cliniciens.
Aujourd’hui, les techniques radiochirurgicales stéréotaxiques du corps, autrefois limitées au cerveau, peuvent être appliquées afin de traiter des tumeurs dans le reste du corps. Le traitement du cancer du poumon peut impliquer une intervention chirurgicale, une chimiothérapie ou une radiothérapie, ainsi qu’une combinaison de ces traitements.
Les technologies de Brainlab sont largement utilisées dans le domaine de la radiochirurgie guidée par l’image afin d’aider votre médecin lors des différentes phases du traitement.

Traitement du cancer du poumon

Le retrait chirurgical de la tumeur s’effectue généralement pour certains types de tumeurs du poumon, et constitue le traitement de choix pour un cancer qui ne s’est pas propagé au-delà du poumon. Environ 10 à 35 % des cancers du poumon peuvent être retirés de manière chirurgicale, mais le retrait n’entraîne pas toujours la guérison, car il est possible que les tumeurs se soient déjà propagées et qu’elles puissent resurgir ultérieurement.
La radiothérapie guidée par l’image ou la radiochirurgie du corps offre une alternative de traitement non invasif ou un complément à la chirurgie dans le traitement des tumeurs du poumon. De nouvelles techniques de radiochirurgie utilisant la technique communément appelée « Adaptive Gating » (filtrage adaptatif) permettent de visualiser l’emplacement exact d’une tumeur en mouvement en temps réel, et par conséquent de surmonter les difficultés posées par le mouvement dû à la respiration, ce qui permet aux cliniciens de traiter les tumeurs du poumon avec des doses élevées, sans nuire aux tissus sains environnants.

Radiochirurgie stéréotaxique du corps

Pour les tumeurs, ou les lésions, qui se déplacent ou changent de taille et de forme et évoluent pendant la durée du traitement, un ciblage précis s’avère crucial.

Avec l’Adaptative Gating (filtrage adaptatif) (respiratoire) de la plate-forme de radiochirurgie Novalis Tx™, les cliniciens peuvent désormais traiter des tumeurs « en mouvement » du poumon avec des doses élevées de radiations, sans nuire aux tissus sains environnants. Le dispositif de radiochirurgie guidée par l’image combine une technologie de modelage sophistiquée du faisceau, un logiciel de ciblage de précision et de la robotique afin d’administrer précisément une dose élevée de radiation sur la tumeur, tout en épargnant davantage les tissus et les organes sains environnants.
En suivant le mouvement de la tumeur et en activant le faisceau de radiation uniquement lorsque la lésion se déplace dans la « fenêtre du filtre », l’Adaptative Gating (filtrage adaptatif) (respiratoire) permet de réduire l’exposition aux radiations des tissus sains environnants, en particulier le poumon et la moelle épinière.

Avantage de la radiochirurgie stéréotaxique du corps :
•    Épargne les tissus sains, réduisant les effets secondaires
•    Permet d’améliorer les résultats du traitement
•    Une approche orientée patient permet une respiration naturelle, idéale pour les patients dont la fonction respiratoire est limitée
•    Le traitement ne dure en général que quelques minutes
•    Peut être effectué sans hospitalisation
Pour en savoir plus, consultez la page suivante : Novalis Radiosurgery – Shaping Cancer Care 

Ressources du patient

Trouvez un spécialiste du poumon.
Discutez des différentes possibilités de traitement avec votre médecin. Demandez-lui de vous exposer les avantages et les inconvénients, ainsi que les effets secondaires ultérieurs de chacune des différentes possibilités de traitement.

Pour une aide complémentaire

Afin de choisir le meilleur traitement pour les tumeurs du poumon, consultez également d’autres sources d’informations précieuses, notamment :
•    Internet
•    Les groupes de parole
•    Les organismes à but non lucratif
•    Les informations écrites
Prenez le temps de vous informer, car il s’agit d’une décision personnelle qui doit être la plus bénéfique et la plus rassurante possible.

This section of the website is intended to a public, and notably patients, located outside France. Due to the international and borderless nature of the Internet, it is possible that this section of the website may be accessible by users located in France. Brainlab does not intend to make this section available to any users located in France, nor to advertise its products or services to such users.

Cette section du site web est destinée à un public, et en particulier des patients, situés hors de France. En raison de la nature internationale et sans frontière d’Internet, il est possible que des utilisateurs, situés en France, puissent accéder à cette section du site web. Brainlab n’a pas l’intention de rendre cette section accessible à de tels utilisateurs, ni faire de la publicité de ses produits ou services à l’attention de ces utilisateurs.