Personnes de Brainlab

Ingénieur logiciel

Mohamed

Devenir ingénieur logiciel a été l’objectif de Mohamed dès le début de ses études en 2004. Son poste chez Brainlab lui donne la satisfaction de savoir qu’il contribue à créer une technologie qui sauve la vie des patients. Découvrez ci-dessous la carrière de Mohamed !

Personne Mohamed Ingénieur logiciel
Quel est votre parcours universitaire ? 

J’ai étudié l’ingénierie des systèmes et le génie biomédical à l’université du Caire de 2004 à 2009. J’ai étudié des domaines très intéressants, des équipements médicaux à l’électronique en passant par le génie logiciel, sans oublier la physiologie et la biologie.

Et quel est votre parcours professionnel ?

J’ai consacré ma carrière à 100 % aux logiciels dédiés au domaine des soins de santé. J’ai dirigé des équipes sur des projets divers, principalement orientés vers l’imagerie en 3D et les systèmes de gestion des soins de santé.

Quelles langues parlez-vous ?

De toute évidence, ma langue maternelle est l’arabe. Je parle couramment l’anglais et un peu d’allemand.

Dans quelle mesure votre département contribue-t-il à l’activité de Brainlab ?

Le département de robotique est assez récent chez Brainlab. Nous voulons vraiment que Brainlab fasse forte impression en pénétrant le marché de la robotique. C’est pour cela que le travail du département de robotique revêt une importance capitale pour assurer notre position sur ce marché.

Qu’est-ce qui vous a motivé à intégrer le domaine des logiciels médicaux ?

À peine diplômé, j’ai décroché mon premier emploi chez un grand fabricant d’équipements médicaux. Mon travail consistait notamment à assister à des interventions chirurgicales pour observer nos équipements de pointe en action. C’est à ce moment de ma carrière que j’ai réalisé à quel point les logiciels sont primordiaux pour l’ensemble de l’activité. J’ai alors pu faire un constat évident : même si un équipement est très bien conçu, c’est le logiciel qui peut véritablement faire la différence pour sauver la vie d’un être humain. 

Étant enfant, que vouliez-vous faire plus tard ?

J’ai toujours voulu être un super-héros. Ingénieur était mon plan B.

Quelle a été votre première impression de Brainlab ? 

Dès le début, ce sont le professionnalisme, l’organisation et la grande efficacité de Brainlab qui m’ont frappé. J’ai été surpris de constater à quel point l’entretien et le processus d’embauche se passaient bien. Certes, tout le monde était extrêmement sympathique et amical mais il était évident que le processus d’embauche suivait un schéma précis. Ce qui me fascinait c’était de voir que l’entreprise cherchait vraiment à connaître la personne embauchée, que les entretiens étaient d’une grande rigueur et que tout le monde faisait en sorte de travailler de façon très professionnelle mais tout de même amicale.

D’ailleurs, les mois suivants ont confirmé ma première impression. Mes collègues chez Brainlab m’ont appris plein de choses et transmis leurs connaissances pour que je trouve correctement mes marques.

Pouvez-vous évoquer un moment mémorable chez Brainlab ?

Mon moment le plus mémorable est sans conteste lorsque l’équipe de robotique a officiellement présenté un logiciel que j’avais développé. Cela a été mon plus grand succès personnel depuis que j’ai rejoint Brainlab.

Pour vous, en quoi Brainlab se distingue-t-il en matière de soins de santé ?

Non seulement Brainlab lance en permanence des solutions innovantes mais en plus il organise toujours des conférences. Les médecins et cliniciens du monde entier viennent partager leur savoir et aborder les multiples façons de contribuer au domaine des soins de santé.

Pouvez-vous nous donner trois mots pour décrire Brainlab ?

Enthousiaste. Dynamique. Éclairé.